L’origine et l’histoire de l’Ave Maria

L’Ave Maria ou encore traduit en français « Je vous salue Marie » est une prière catholique, s’inspirant des premiers mots de l’Ange Gabriel à la Vierge Marie pour lui annoncer l’enfant qu’elle allait enfanter grâce à l’Esprit Saint. Ce moment est appelé l’Annonciation. C’est à partir de ce moment, le début du Nouveau Testament, que la femme a été mise en avant dans la religion chrétienne.

L’histoire de l’Ave Maria

L’Ave Maria est une prière remontant au XIIIe siècle prononcée par les chrétiens et fait partie des prières que tous les fidèles devraient connaître. La prière est composée de deux parties bien distinctes. Entre toutes les prières en l’honneur à la Vierge Marie, l’Ave Maria est celui qui est le plus connu et la plus répandu.

Quelle est l’origine de l’Ave Maria ?

L’Ave Maria ou encore la Salutation Angélique est une prière divisée en deux parties avec des origines très différentes. Chacune des parties a suivi des chemins différents avant de se réunir en une seule et unique prière. La première partie parle des salutations de l’Ange Gabriel et d’Élisabeth adressées à Marie.

Ces salutations ont été empruntées à l’évangile de Saint-Luc dans le premier chapitre : l’Annonciation au verset 28 et la Visitation, verset 42. Vient ensuite la deuxième partie qui est la plus ancienne version de prière adressée à la Vierge Marie. Le texte qui constitue cette prière date du IIIe ou IVe siècle, retrouvé écrit sur un papyrus.

Quel est le contenu de l’Ave Maria ?

La prière de l’Ave Maria contient des louanges, mais aussi des supplications. Les louanges sont composées par deux passages distincts de la Bible. D’abord la salutation de l’ange pendant l’Annonciation : « Je te salue, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi » (Luc 1 : 28).

À la prononciation de la prière, cette salutation provoque une grande réjouissance de la grâce que Dieu a comblée à Marie, et de la cette présence divine qui a habité en elle et qui a sauvé le monde. Le second passage est dans Luc 1 : 42 qui dit : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et béni est le fruit de ton ventre ». Marie est devenue la mère de tous les croyants, et grâce à cela tout le monde peut recevoir Jésus. La deuxième partie, qui est la supplication, est un véritable appel par le pécheur que l’être humain est. La prière supplie la Sainte mère d’intercéder en la faveur du pécheur auprès de Dieu.

Pour connaître les paroles complètes de l’Ave Maria, vous pouvez consulter le lien suivant : ave maria paroles